Et ici, vos prières de merci, votre action de grâce. Envoyez-les en cliquant sur CONTACT au bas de la page.

  • Seigneur, je te rends grâce pour toutes les attentions et manifestations d'affection dont je fais l'objet depuis le début de ce confinement, tout particulièrement cette semaine.
  • Seigneur, je te rends grâce pour la naissance de Camille et l'annonce de grossesses chez Hilaire et Sophie et chez Camille et Guillaume : merci de nous rappeler que la Vie continue, qu'elle sera toujours plus forte que la mort et qu'elle mérite d'être protégée... aujourd'hui en restant chez soi.
 

« Un enfant retrouvé (Vianney vient d’être retrouvé !), une guérison obtenue, un pardon accordé, un rayon de soleil à travers un coup de fil : merci Seigneur ! Merci pour toutes ces grandes et moins grandes choses qui nous tiennent en éveil, sollicitent notre cœur en action de grâce.

Au milieu du tourment, je pense à une de mes filles, malade comme beaucoup, à l’autre, infirmière sans doute sollicitée et dans l’inquiétude de manquer de protection, à celui qui travaille dans la pièce d’à côté pour que les entreprises soient aidées, et je me sens parfois bien inutile…Je sais qu’un de ces jours je vais être appelée pour venir travailler dans un des établissements de santé où j’interviens d’habitude : vous dire que je n’ai pas peur ? Si, je l’avoue, mais je rends grâce pour les joies reçues lors des appels à certains d’entre vous où, pour soutenir, je reçois finalement 100 fois plus à travers vos sourires que « j’entends » dans le téléphone, nos partages, et tout cela m’aide aussi, alors que je me sens bien petite…

Il y a quelques mois, j’ai reçu en petit cadeau quelques « Graines d’Amour » célébrant une belle union du 13 juillet. Ce petit sachet souvenir, je l’ai gardé jusqu’ici dans ma cuisine. Demain, nous serons le 25 mars, jour d’Annonciation : l’Amour a germé grâce au « OUI » de Marie. Je sèmerai demain ces graines comme une prière, pour que ces fleurs qui en naîtront me redisent l’amitié réconfortante de ce couple, me tiennent en éveil dans l’attente d’un jour meilleur où tout refleurira autrement dans nos vies, ou dans une Vie autre, me donnent le courage de dire aussi mon « oui » lorsque j’irai travailler, me fassent chanter le Dieu créateur et prier Marie d’intercéder pour nous !

Par ta foi et par ton amour,
O servante du Seigneur,
Tu participes à l’œuvre de Dieu.
Pleine de grâce, nous te louons.

AVE, AVE, AVE MARIA ! »